Skip to content

Categories:

24 – Liens du lundi {semaine du 14 avril 2014}

Au menu de ces liens du lundi…

La voie de l’écuyer, Académie équestre de Versailles, chorégraphie de Bartabas, un très beau moment récemment partagé en famille

Et puis pour partager du grain à moudre, lentement, avec soin, pour les jours à venir, avec ceux que ces sujets intéressent aussi,

  • Education et instruction, par André Perrin — un texte que je trouve passionnant et très riche. L’auteur y écrit, par exemple :

« Instruire consiste (…) à libérer l’autre en l’aidant à penser par lui-même et, ce faisant, à construire une connaissance vraie qui sera en même temps une vraie connaissance, parce que ce sera une connaissance que son auteur, pas son simple possesseur, sera capable de fonder. »

En conséquence, « c’est le maître qui se fait le serviteur de son élève jusqu’à ce que, pensant par lui-même, l’élève puisse se passer du maître, rendu autonome et libre », ce qui est tout le contraire d’un rapport de maître à esclave.

« Éduquer consiste (…) à conduire de la nature à la liberté. C’est guider l’enfant vers cette maîtrise de soi qui lui permet de devenir lui-même en l’arrachant à la fois à l’aliénation naturelle et à l’aliénation sociale : à l’aliénation sociale puisqu’en l’éduquant on le rend capable de se passer d’éducateurs, autonome et indépendant des autres ; à l’aliénation naturelle puisqu’on l’aide aussi à s’arracher à la servitude de ses propres passions et à se gouverner lui-même en choisissant librement la raison, réalisant ainsi sa destination éthique. »

« [E]lever un enfant c’est le faire grandir, non pour l’utiliser, mais pour qu’il puisse se passer de ses éducateurs et devenir autonome, c’est-à-dire se donner à lui-même la loi.C’est pourquoi l’éducation ne peut consister à donner à l’enfant des habitudes grâce auxquelles il serait adapté à des situations sociales prédéterminées. Si c’était le cas, elle ne se distinguerait pas du dressage qui consiste à créer des réflexes conditionnels dont le déclenchement est utile non à l’animal lui-même, mais à ceux qui le dressent, et qui ne continueront à se déclencher que s’ils sont entretenus ».

(c’est moi qui souligne dans les passages reproduits ci-dessus)

Du grain à moudre, je vous dis…

Je vous souhaite une belle semaine !

****

Je ne publie pas toujours régulièrement sur Makanai. Si vous souhaitez être informé(e) une fois par semaine, par courriel, des nouvelles publications, il vous suffit d’inscrire votre adresse mail en haut à droite de ce blog puis de cliquer sur « subscribe ».

Print Friendly

Posted in Le bio en question, Liens du lundi, Pains plats, Pains sans gluten, Penser son alimentation, Sans gluten, Santé, Vidéos.


Refusons TOUS la viande industrielle

Elevage industriel de volaillesPour voir la vidéo, cliquer sur l’image.

Source : Santenatureinnovation.com

Qui peut encore aujourd’hui prétendre ne pas savoir comment sont maltraités les animaux dans les élevages industriels ?

Uniquement celle/celui qui préfère fermer les yeux et consommer sans penser à ce qu’elle/il fait.

C’est un choix, je n’ai pas titre à le juger.

Mais j’ai le droit de ne pas faire ce choix et d’espérer avec intensité que nous nous mobilisions TOUS pour refuser (au moins autant que faire se peut, car je suis bien placée pour savoir qu’il est des situations -relativement peu fréquentes, ceci dit- où cela est très compliqué, pour maintes raisons) en masse de financer, par nos achats et nos consommations, ces industries de la honte et du mépris du vivant.

Print Friendly

Posted in Choisir ses produits animaux, Penser son alimentation.


23 – Liens du lundi {semaine du 23 mars 2014}

Mékong, Luang Prabang, Laos, février 2014

Mékong, Luang Prabang, Laos, février 2014

Au menu de ces liens du lundi…

  • ni cru, ni cuit — la passion de Marie-Claire Frédéric pour tout fermenter ne va pas tarder à me gagner, je le sens. Je suis Du miel et du sel depuis des années, ce qu’y publie Marie-Claire est très bien écrit et dans mon expérience toujours fiable ;
  • Food From Northern Laos — ce site me fait voyager et ravive dans ma mémoire des saveurs tout ce que j’ai dégusté au Laos (billet à venir) ;
  • alimentation et TDHA – Aurore, une maman installée à Singapour, s’exprime sur ces questions douloureuses et complexes ;
  • les graisses saturées ne seraient pas si mauvaises — à lire en anglais (sur I Quit Sugar) ou en français (sur lanutrition.fr), deux articles assez différents mais dont le fond est semblable ;
  • lait de soja et nourrissons — des éléments rassurants, mais insuffisants, et attention 10 à 15% des enfants allergiques au lait de vache le seraient au soja (N.B. : mes filles, intolérantes à la caséine, ne tolèrent que modérément le lait de soja, dont la consommation est donc limitée chez nous, et quasi exclusivement sous forme de yaourts maison -on en revient à la fermentation évoquée en début de ce billet) ;
  • céréaliers et sans gluten — ça grince, on dirait…
  • 21 signes qui montrent que votre pratique de la méditation et du yoga vous font du bien — ou, plus généralement, que vous allez bien, même si méditation et/ou yoga ne font pas partie de votre vie. L’article (en anglais) est à lire et relire régulièrement, je trouve ;
  • s’y retrouver dans les farines sans gluten — les petits guides de Lucile et de Lili (qui va au-delà des farines) sont bien faits, si vous découvrez les farines « sans »(même si j’aimerais autant ne pas voir l’avoine dans les céréales à gluten…) ;
  • et pour finir, la bonne mine et la vitalité d’Ophélie sont plus que communicatives, je trouve, pas vous ? J’adore ce qu’elle fait !

Je vous souhaite une belle semaine !

P.S. : Vous remarquerez que dans ces liens du lundi, plusieurs liens vous emmènent vers le site Lanutrition.fr, un site dont je suis avec attention les publications car elles sont bien informées et forcent la réflexion, tout ce que j’aime. Je fais également encore une fois un lien vers MindBodyGreen, je raffole de leurs publications (en anglais), qui me sont notifiées chaque jour. Ces liens ne sont pas des liens partenaires, je les fais parce que j’aime les articles et/ou sites vers lesquels ils pointent, en toute indépendance et transparence.

****

Je ne publie pas toujours régulièrement sur Makanai. Si vous souhaitez être informé(e) une fois par semaine, par courriel, des nouvelles publications, il vous suffit d’inscrire votre adresse mail en haut à droite de ce blog puis de cliquer sur « subscribe ».

Print Friendly

Posted in Autisme, Autres blogs, Laos, Liens du lundi, Maladie coeliaque, Penser son alimentation, Sans gluten.


{express vegan} Boulettes de riz gluant, légumes pour couscous et haricots rouges

sans_glutensans_sucresans_sojasans_oeufsans_lait_gris

Manger végétarien ou végétalien équilibré (c’est-à-dire pas seulement sans produits animaux, mais avec l’assurance d’un bon équilibre nutritionnel dans son assiette) est facile à faire et ne demande pas de longues préparations.

J’en veux pour preuve ce récent repas végan qu’il m’aura pris quelques minutes à mettre en place + 30 minutes de cuisson (du riz).

Boulettes de riz gluant, légumes et légumineusesPhoto floue, ce n’est pas vous qui louchez. Ou en tout cas pas que… :-)

Bon, OK, je triche : le riz gluant (celui-ci, notre chouchou) avait trempé toute la nuit, les légumes pour couscous étaient tout prêts dans leur bocal et les haricots rouges fondants dans leur boîte de conserve.

Bon, et alors ? La vraie vie, c’est ça, et ça dépanne drôlement les jours où on en a envie, non ?

riz gluant cuisson 1Le riz aura trempé 3h minimum (moi, je le mets à tremper la veille), puis il aura été égoutté et mis dans un panier vapeur, ou dans un bol en inox, pour cuire, sans eau ajoutée, à la vapeur pendant 30 minutes.

(La première fois que j’ai fait cuire le riz égoutté, sans eau en même temps, j’ai eu peur que cela ne cuise pas, que le riz reste sec. Ce n’est pas du tout le cas, le résultat est à la fois ferme et moelleux, et nous sommes fans).

rapido lunchOn ouvre le bocal, la conserve, on verse dans une casserole et on met à réchauffer tout doux, pendant que le riz cuit.

riz gluant cuisson2

Vous avez remarqué le beau panier en osier pour la cuisson vapeur de notre riz gluant ? Nous l’avons acheté à Luang Prabang, au Laos, dans un petit commerce, et il donne une saveur bien spéciale au riz. Saveur qui nous transporte dans ce lieu que nous avons tant aimé récemment…

riz gluant cuit

Et pour la crudité qui équilibre ce repas tout cuit, on profite des pommes pendant qu’il est encore temps.

pommes

Bon appétit !

P.S. : les jolies icônes « sans » sont l’oeuvre de Mathilda.

Print Friendly

Posted in 100 % végétal, Bien utiliser ses réserves, Céréales et assimilées, Conserves, Laos, Légumes, Légumineuses, Pour manger fait maison tous les jours, Sans gluten, Sans lait, Sans oeufs, Sans sucre ajouté, Zoom produit.

Tagged with , , .


{Livre} Etre végétarien – Tout savoir sur le mode de vie veggie, par Alexandra de Lassus

Pour ce que j’en connais, j’aime beaucoup les Editions du Chêne. Je trouve leurs livres très beaux, leurs contenus de grande qualité. Vous savez, par ailleurs, comme je suis attachée à réfléchir au contenu de mon assiette. Aussi ai-je été enchantée de recevoir, sur proposition de cet éditeur, le récent Être végétarien.

Couverture du livre Etre Végétarien, d'Alexandra de Lassus et Simon Sek

Les textes, d’Alexandra de Lassus, sont gais, toniques, drôles et bien informés. Les dessins, de Simon Sek, sont absolument charmants, colorés et dynamiques. Le couple, trentenaire parisien, est franchement sympa à suivre dans ce joli petit ouvrage.

Dessin de Simon Sek page 41 Etre Végétarien

Et puis ça tombe bien : la journée internationale sans viande aura lieu jeudi 20 mars. Quelle meilleure occasion pour réfléchir au contenu de son assiette et opter pour une alimentation peut-être pas complètement végétarienne mais au moins sensiblement moins carnivore ?

Après avoir lu l’ouvrage, j’ai posé quelques questions à son auteure. En voici les réponses (merci Alexandra).

1. Alexandra, qu’est-ce qui vous a amenée à réfléchir au végétarisme puis à écrire un livre sur le sujet ?

Pendant très longtemps, j’ai été une grande consommatrice et amatrice de viande. Et puis, il y a quelques années, j’ai commencé à pratiquer le yoga, et à m’intéresser au mode de vie qui entoure cette discipline, et promeut le végétarisme. Au même moment sortait le livre génial de Jonathan Safran Foer, Faut-il manger les animaux ?, et ces deux facteurs cumulés ont agi comme une révélation. En découvrant le dessous des cartes et l’impact de notre consommation de viande sur notre santé, notre planète et les conditions de vie animale, il m’a paru impossible de continuer à manger de la viande.

Ensuite, en devenant végétarienne, je me suis rendue compte que ce régime alimentaire intriguait beaucoup de personnes. Innombrables furent les soirées ou les déjeuners où l’on m’interrogeait sur le pourquoi et le comment d’un mode de vie sans viande. Parallèlement à ces questions, j’entendais aussi régulièrement un certain nombre de clichés sur les végétariens : on les taxait d’extrémistes, de personnes tristes ou anémiées, alors que je ne connaissais aucun veggie qui entrait dans ces descriptions !

Dessin de Simon Sek page 32 Etre Végétarien

Du coup, en partant de ce constat, mon amoureux (Simon Sek, illustrateur et végétarien lui aussi) et moi avons eu envie de réaliser un livre qui désacralise un peu le sujet. Un livre facile d’accès qui démontre qu’on peut être végétarien en s’amusant et que, bien loin d’être un régime d’initiés, le végétarisme est un mode de vie accessible à tous, dans la joie et la bonne humeur.
On ne voulait pas faire un pamphlet, mais un ouvrage dans lequel chacun puisse se reconnaître et se dire « En fait, être végétarien est vraiment plus cool que ce que j’imaginais ! ».
Le ton est plutôt léger, mais ne nous empêche pas de démontrer avec des exemples concrets pourquoi la consommation de viande est un non-sens aujourd’hui…

2. Etes-vous végétalienne, ou consommez-vous de temps à autres des produits animaux, et si oui lesquels ?

Je ne suis pas encore végétalienne. Je dis bien « pas encore » car j’espère vraiment parvenir à l’être un jour, et car je suis convaincue de la profonde justice de ce mode alimentaire.
Chacun évolue à son rythme dans la veggie way of life, et je le confesse, je ne suis pas encore arrivée là où j’aimerais être. Je mange encore du beurre, du fromage et du miel. Beaucoup plus rarement des oeufs, du lait et des yaourts.

Dessin de Simon Sek page 61 Etre Végétarien

3. Et maintenant, quel(s) autre(s) projet(s) d’écriture ?

Je prépare actuellement, toujours aux Éditions du Chêne, un guide sur L’art d’être zen à Paris. Les Parisiens le savent : on a vraiment besoin d’un peu de paix dans cette capitale parfois brutale ! Charlotte du Jour sera aux illustrations, et on espère réaliser quelque chose de drôle et sympathique.

Dessin de Simon Sek page 42 Etre Végétarien

Merci Alexandra !

L’ouvrage Être végétarien, d’Alexandra de Lassus est en vente au prix conseillé de 16.90 €, dans plusieurs librairies, et pourquoi pas dans votre bibliothèque locale si vous le suggérez aux bibliothécaires (on ne le fait pas assez, vous ne trouvez pas ?). Il est d’un assez petit format, facile à transporter dans un sac et à déguster petit à petit (lors de transports en communs par exemple).

Les dessins de Simon Sek reproduits dans ce billet le sont avec autorisation de l’éditeur.

Transparence : ce billet n’est pas sponsorisé, j’ai choisi de le faire en toute liberté. Toutefois, le livre référencé m’a été adressé gracieusement par la maison d’édition et le billet contient des liens Amazon Partenaire.

Print Friendly

Posted in 100 % végétal, Choisir ses produits animaux, Idées cadeaux, Livres, Ouvrage de base, Penser son alimentation, Sans lait, Sans oeufs, Végétarien, Zoom livre ou magazine.


Laos, Luang Prabang la sereine

20140223_171157

Nous étions à Luang Prabang, ancienne capitale du Laos, quelques jours, en février, et mon esprit ne cesse d’y retourner…

 

20140223_170922

La sérénité et l’authenticité de cette ville m’ont conquise.

20140223_174427

Voyager est une chance immense, qui fait un bien fou.

Coucher de soleil sur le Mékong, Luang Prabang, Laos, Février 2014

Pssst : vous avez vu que Makanai a une nouvelle bannière ? Je l’aime beaucoup beaucoup, merci Mathilda. Et vous ?

Print Friendly

Posted in Laos.


22 – Liens du lundi {semaine du 27 janvier 2014}

Au menu de ces liens du lundi…

Le premier e.book ou livre virtuel de Mlle Pigut

Cliquer ici pour mieux lire l’annonce (en format .pdf), et ici pour télécharger l’ouvrage

  • à écouter, le coup de gueule de Benjamin — bravo Benjamin ! Toujours bien vu et bien exprimé.

  •  la purée d’amandes à la fleur de sel de Clotilde — une recette du genre « mais pourquoi n’y avais-je pas pensé plus tôt ?! ». Je me contente de saupoudrer un peu de fleur de sel sur ma petite portion de purée d’amandes complètes (que je mets dans une jolie tasse à café), puis j’y trempe mes fruits frais du matin. Idéal. Merci chère et gourmande Clotilde !

Je vous souhaite une belle semaine !

****

Je ne publie pas toujours régulièrement sur Makanai. Si vous souhaitez être informé(e) une fois par semaine, par courriel, des nouvelles publications, il vous suffit d’inscrire votre adresse mail en haut à droite de ce blog puis de cliquer sur « subscribe ».

Print Friendly

Posted in Liens du lundi, Penser son alimentation, Sans gluten, Sans lait, Sans oeufs.


Renoncer au végétarisme, sans devenir « n’importequoitarien » : à la recherche constante d’une alimentation qui nous convienne

Ceux qui me connaissent et/ou connaissent Makanai le savent : je réfléchis beaucoup, depuis longtemps, au contenu de mon assiette et de celles de mes enfants et, plus généralement, à l’alimentation humaine. Une catégorie « penser son alimentation » existe sur ce blog et je travaille, en tant que chercheur, sur le droit dans nos assiettes.

Au fil de ce cheminement, j’ai un moment pensé que « la » solution était le végétarisme, et même le végétalisme (ce que j’indiquerai ci-dessous comme végéta*isme) (I).

Mais je ne suis plus de cet avis, parce que le végéta*isme s’est révélé ne pas être une option pour ma famille. Je crois aujourd’hui qu’il n’existe pas de solution unique, universelle, et que ce qui importe plus que tout est de ne pas être nimportequoitarien (II).

I. Mes arguments pro végéta*isme

J’ai lu, lu, lu, relu, discuté, discuté, rediscuté sur le sujet. Il y a eu tant de publications à ce sujet que je n’ai eu aucun mal à trouver des appuis théoriques et nutritionnels au soutien de mon envie d’une alimentation toute végétale.

Continued…

Print Friendly

Posted in Choisir ses produits animaux, Le bio en question, Locavorisme, Penser son alimentation, Santé, Viandes.


Biscuits aux noix, amandes et vanille {recette vegan et sans gluten}

Biscuits aux noix et vanille (recette vegan, sans oeufs, sans lait, sans gluten, sans soja)

Une proposition, une adoption, voici l’histoire de cette recette.

Une proposition : celle de Nutrition et Nature, de participer à un concours de recettes, contre envoi de certains de leurs produits à découvrir. J’aime les produits Soy au goût et j’aime les engagements et démarche des gens derrière ces produits, alors j’ai dit oui, dès lors que ni laitages ni oeufs ni gluten ne se glissent dans les produits à tester et mettre en oeuvre.

Une adoption : le lait soja vanille Biosoy m’a complètement bluffée. Onctueux, sucré comme j’aime, pas plus, un vrai bon goût de vanille. 100% séduite. Depuis, j’ai acheté leur lait Tchaï (soja, thé vert et épices), une belle gourmandise.

La recette : sans gluten, sans lait, sans oeufs, intolérances alimentaires familiales obligent, mais des noix de pecan, des amandes, du sucre complet plein de parfums prononcés, des bougies allumées un après-midi de décembre pour déguster les petits biscuits sortis du four, du thé bien chaud, mmmmm.

Des gourmandises comme ça, moi, j’aime.

Biscuits aux noix et vanille {recette vegan et sans gluten}
 
Temps de preparation

Temps de cuisson

Temps total

 

Moelleux, parfumés, tout en délicatesse.
Auteur:
Type de recette: Gâteaux, biscuits
Type de cuisine: Vegan, sans gluten
Pour: 8

Ingredients
  • 20 g de graines de lin blond finement moulues, mélangées à 6 c. à soupe d’eau bouillante (ce qui remplace 2 oeufs)
  • 50 g d’huile d’olive à saveur douce
  • 50 g de cerneaux de noix de pecan réduits en poudre
  • 50 g d’amandes décortiquées, non épluchées, réduites en poudre
  • 50 g de sucre complet de canne
  • 10 cl de lait de soja à la vanille SOY
  • 150 g de mélange de farine sans gluten (mélange pour pâtisserie sans gluten ou mélange préparé selon ma recette)
  • 2 c. à café de poudre à lever (j’utilise la mienne)

Instructions
  1. Mélanger les graines de lin avec l’eau bouillante, dans un petit bol.
  2. Préparer tous les autres ingrédients dans des petits récipients (j’utilise des bols).
  3. Dans un saladier, fouettez les graines de lin et l’eau bouillante (le mélange, qui aura attendu le temps de préparer les autres ingrédients, sera devenu épais, c’est ce qu’il faut).
  4. Ajouter tous les autres ingrédients, en fouettant bien.
  5. Préchauffer le four à 180°C (th. 6).
  6. Répartir la pâte dans les empreintes à madeleines et/ou des empreintes à cake ou muffins ou encore de petites caissettes de papier (mais attention dans ce dernier cas, la pâte a tendance à accrocher au papier, ce n’est pas l’idéal. Je vous recommande l’utilisation de moules en métal.)
  7. Enfourner pour 20 minutes environ, ou le temps que la pâte soit bien gonflée et qu’une pique en bois insérée au centre d’un biscuit en ressorte toute sèche.
  8. Démouler, laisser refroidir sur une grille.
  9. Il est possible, une fois les biscuits bien refroidis, de les badigeonner d’un glaçage composé de jus de citron et de sucre glace, accompagné d’une touche de lait de soja à la vanille.
  10. Se dégustent tièdes ou froids.

Notes
Le lait de soja vanille SOY est vraiment très très bon. Je ne l’écris pas parce qu’il m’a été envoyé dans le cadre de ce jeu, mais parce que je le pense très sincèrement. Il est, pour le moment, le meilleur que j’ai pu goûter. Cerise sur le gâteau, assez fondamentale, il est issu de soja sans OGM cultivé en bio dans le Sud-Ouest de notre beau pays. Ca me plaît.

Plusieurs personnes ont été contactées pour ce jeu bien sûr, et l’une d’elles recevra en cadeau un bon pour un week-end organisé par Ambika Yoga. La chanceuse !

Cliquer sur l’image pour mieux lire le texte

Je suis curieuse de voir toutes les participations, je suis certaine qu’il y aura tout plein de créativité. Je suis en effet allée me balader un peu sur Internet pendant les dernières vacances, j’ai été émerveillée par tant de créativité. Chapeau les blogueuses !! Vous ne trouvez pas ?

Print Friendly

Posted in 100 % végétal, autrement, Cookies et biscuits, Evènements publics, Muffins et petits gâteaux, Sans gluten, Sans lait, Sans oeufs, Végétarien, Zoom produit.

Tagged with , , , , , , , .


Surpêche – Données et images chocs sur les terribles conséquences pour les écosystèmes comme pour les populations d’une industrie mondialisée.

Ouch. Une enquête sur la surpêche industrielle et les élevages de poissons qui va faire changer en profondeur ma consommation de poisson, pourtant déjà limitée et, je croyais, relativement responsable…

Print Friendly

Posted in Choisir ses produits animaux, Penser son alimentation.